Revue de presse

Distinctions 2013

Lors du vin d'honneur de la Sainte Cécile, organisé par l'harmonie Jeanne d'Arc, le chef d'harmonie, Jean-Philippe Mathieu, a pris la parole pour remercier les musiciens qui participent activement à la vie de la cité. En présence du maire, Robert Blaise, et d"élus, Jean-Philippe Mathieu a procédé à la remise de plusieurs médailles, récompensant la fidélité des musiciens et des bénévoles de cette formation musicale.

Sainte cécile dans la tradition

Samedi, en soirée, les musiciens de l'harmonie Jeanne d'Arc ont respecté la tradition en fêtant sainte Cécile leur patronne, lors de la messe célébrée en l'église paroissiale par l'abbé François Geoffroy en présence du maire Robert Blaise et de plusieurs élus.

Les musiciens n'ont pas défilé depuis leur siège social de la rue Carnot pour se rendre par la rue Mathieu à l'église. ils se sont rendus à Saint Basle par leurs propres moyens.

moules frites 2013


Dimanche, l'harmonie Jeanne d'Arc organisait à la salle polyvalente son repas moules-frites. Un repas teinté d'émotions car dans la semaine, l'harmonie a perdu son président Claude Leclerc.

La ville revit sa libération

Samedi matin, la cérémonie de la Libération de Dombasle s'est déroulée au Square du GL 42 près de la place de la république en présence des associations patriotiques et de l'harmonie Jeanne d'Arc. Figurants GI's américains de Dombasle ont fait revivre les troupes de l'époque. Le sacrifice de l'élève gendarme Pierre Escuras lors de la Libération fut rappelé par un gendarme de la brigade de Dombasle.

L'harmonie tient bon le cap

C'est en 1909 que Pierre Contal, en accord avec le curé Grand Eury et un noyau de dévoués, qui créa le groupe Jeanne d'Arc au sein duquel dut constituée une fanfare qui prit le nom de trompettes Lorraines comprenant trompettes, clairons et tambours.

Les répétitions débutèrent sous la direction d'Alfred François père, qui en fut le premier chef, secondé dans sa tâche par M. Bricker. La première sortie eut lieu le dimanche de Pâques 27 mars 1910.

Deux jeunes Flûtistes talentueuses


Toutes deux on trois points communs. Alyssa Benoît et Daphnée Hanus se passionnent pour la flûte traversière, jouent à l'harmonie jeanne d'arc et vont parfaire leur art au Conservatoire régionale de musique de Nancy.

Syndiquer le contenu