«Jubilé à Lulu»

Lundi, 4 Octobre, 2004

Voir la galerie d'images du concert
Un samedi soir sur la Terre, une personne fêta ses soixante ans de musique, ses soixante ans de tambour au sein de l'Harmonie Jeanne d'Arc. Pour son anniversaire, ce «Jubilé à Lulu» puisque cette personne concernée répond au nom de Lucien Joublin, «Lulu» a eu pour invités non seulement l'Harmonie de Chaligny mais également les tambours de la Garde Républicaine. Précédé par les gardes républicains en habit de grognard, Lulu fit son entrée sous les applaudissements des spectateurs et des soixante-dix musiciens présents sur scène.

La prestation débuta par les marches de l'Empire interprétées par les tambours de la Garde en habit d'époque (datant de 1804), et par les deux harmonies. Première surprise pour Lulu, un garde lui cèda son tambour pour jouer la marche des traînards. Cette série fut clôturée par l'interprétation de la «Marche de la garde consulaire de Marengo» de J. Furgeot.

Pour terminer cette première partie, l'Harmonie de Chaligny et l'Harmonie Jeanne d'Arc interprétèrent des morceaux d'ensemble tels que «Florentiner March» de J. Fucik, «American Patrol» de Glenn Miller ou encore des marches militaires , «Les dragons de Noailles» de J. Semler-Collery puis «La marche Lorraine» de Louis Ganne pour clore cette première partie.

La seconde partie fut marquée par le retour des tambours de la Garde Républicaine dans un registre contemporain, uniquement autour de percussions, comme le «Boléro des tambours» où notre imagination laisse transparaître l'air du célèbre boléro de Ravel.

Puis ce fut le retour des deux harmonies pour l'interprétation, avec la Garde, de marches militaires françaises et américaines choisies par Lucien Joublin. Cette formation musicale, forte de plus quatre-vingt musiciens, interpréta «Choisis Lison» de C. Robert, «Défilé de la Garde Républicaine» de G. Wettge ou encore «Marching Thro'Georgia» de Glenn Miller. Une seconde surprise attendit Lulu, les chefs de musique, Jean-Pierre Lalloué et Isabelle Fontellini, lui cédèrent la baguette pour diriger «Le Quinquagénaire», pas redoublé composé par Daniel Colombey et par lui-même en écrivant la partition de tambour.

Qui dit anniversaire, dit cadeaux ; cadeaux offerts par Mme Noël au nom de l'Harmonie, par Jean-Pierre Lalloué, chef de musique de l'Harmonie de Chaligny, et par Jacky Forest, tambour-major de la Garde Républicaine.

Certains diront merci aux tambours de la Garde Républicaine, d'autres à l'Harmonie de Chaligny ou encore à l'Harmonie Jeanne d'Arc. Moi, je dis «Merci Lulu».

Voir la galerie d'images du concert